04 January 2022

Emballages superflus : l'avalanche des emballages que l'on jette à la poubelle

Au lendemain des Fêtes, nous savons avec certitude que les cadeaux les plus reçus étaient les colis, les contre-colis, les sur-colis et tout le « nécessaire » pour garder le contenu intact. Le suremballage, c'est le triomphe du jetable : un phénomène de plus en plus accentué qui a atteint des paradoxes d'usage dénués de sens.

 

xmas gifts overpackaging
xmas gifts overpackaging

En plus d'être dans le top dix des cadeaux de Noël les plus populaires, vous êtes-vous déjà demandé ce que les téléviseurs ultra-plats, les chaussures, les consoles, les parfums et les produits ménagers ont en commun ? C'est très simple : le gaspillage immodéré des suremballages dans leurs emballages.

Maintenant, probablement, après des jours de déballages compulsifs, leurs boîtes se trouvent à côté de bennes à ordures débordantes avec le papier d'emballage cadeau, les autocollants et le nœud toujours attachés.

En plus d'être dans le top dix des cadeaux de Noël les plus populaires, vous êtes-vous déjà demandé ce que les téléviseurs ultra-plats, les chaussures, les consoles, les parfums et les produits ménagers ont en commun ? C'est très simple : le gaspillage immodéré des suremballages dans leurs emballages.

Maintenant, probablement, après des jours de déballages compulsifs, leurs boîtes se trouvent à côté de bennes à ordures débordantes avec le papier d'emballage cadeau, les autocollants et le nœud toujours attachés.

 

Mais s'il s'agissait d'une exception liée à Noël, après tout, les conséquences seraient limitées. Le problème est que leur présence sévit dans les supermarchés, entre les rayons et les réfrigérateurs garnis d' emballages complètement inutiles et évitables.

Une grande partie de la responsabilité de tous ces déchets incombe aux entreprises et aux producteurs. Non seulement ceux qui fabriquent des emballages, mais aussi ceux qui se les procurent pour compléter l'efficacité de leur chaîne de production.

Il est temps d'adopter une politique d'emballage plus éclairée. L'éco-conception a le devoir d'éliminer au maximum les emballages secondaires, dans le secteur alimentaire comme dans tous les autres segments de production.

Urgence courses : pour chaque hectogramme acheté, un demi-kg de déchets plastiques

 

supermercati overpackaging

Avouons-le : une fois de retour du supermarché et après avoir déballé les courses, 1/3 du butin finit dans le réfrigérateur, le congélateur et le garde-manger, tandis que les 2/3 restants de la charge vont directement du coffre aux poubelles de l'histoire du tri.

Éliminer correctement les déchets est important, mais ne serait-ce pas beaucoup plus facile si nous n'étions pas immergés dans des barquettes en polystyrène monoportion, des couches et des couches de films inutiles, des emballages secondaires pour des dosettes non compostables et des sacs de toutes sortes ?

La boite de dentifrice, par exemple, n'est utile que pour voler à la poubelle en un temps record. Sans oublier les couvercles secondaires des yaourts, les cartons des jus de fruit au bec plastique impossible à retirer, ou encore les fromages enveloppés d'une double couche de plastique et placés sur un plateau trois fois plus grand que le produit.

Sans parler de leur récupération aux pieds de votre porte, le suremballage des grandes surfaces est un problème d'habitude. Ce qui détermine un achat, c'est souvent la paresse, cette précipitation injustifiée qui nous fait préférer deux bananes emballées et pré-pesées aux fruits en vrac.

Et le problème est le nôtre mais aussi celui de ceux qui encouragent cette démarche, mettant sur le marché des montagnes d'emballages non durables et polluants. Le vrai défi des marques ne doit pas être de proposer des œufs « gain de temps », précuits, décortiqués et bien conditionnés. Mais, au contraire, d'éliminer ce qui n'est pas nécessaire.

 

Emballages excessifs : la disproportion entre contenu et contenant

Si dans les points de vente on se heurte à des abus d'emballage, dans les achats en ligne, l'étendue du suremballage atteint des sommets encore plus impensables.

La raison est très simple : produire des boîtes en série, avec les mêmes dimensions et la même matrice, a des coûts nettement inférieurs à une production sur mesure dans différents formats.

Et qui se formalise si la taille disproportionnée de ce contenant nécessite des quantités exagérées de remplissage pour protéger le produit ? Pour résumer : environ 95 % de la valeur de l'emballage s'évapore après la première utilisation.

overpackaging e-commerce
overpackaging e-commerce

 

Personnaliser les cartons n'est certes pas synonyme d'économies, mais c'est le seul moyen de livrer les commandes de manière responsable. Un colis surdimensionné par rapport aux articles qu'il contient prend inutilement plus de place sur le camion, crée des déchets évitables et affecte massivement les émissions de dioxyde de carbone déterminées par le poids de son transport.

Si les entreprises ont pour mission de produire de plus en plus de sur-mesure, nous pouvons en tant que particuliers changer nos habitudes (sans répercutions majeures) : en accumulant les achats par exemple, et en évitant de commander un paquet de piles à la fois.

Un petit effort engendre des résultats importants (et durables).

 

Le rôle des entreprises et le maillon décisif de la chaîne de production : l'emballage

Nous prévenons les objections : avant les arguments éthiques-environnementaux, il est vrai, nous devons mesurer la sécurité et la protection du produit mis sur le marché.

Les producteurs, les transformateurs, les importateurs, les commerçants et les consommateurs contribuent tous à maintenir la valeur et l'intégrité des matériaux le plus longtemps possible. En résumé, un emballage alimentaire doit garantir la fraîcheur et lutter contre la détérioration de son produit ; un contenant cosmétique a l'obligation de conserver la formule des détergents, masques, après-shampooings, crèmes, etc.

Une fois les exigences de sécurité dépassées, cependant, il y a un autre aspect qui détermine la valeur absolue du produit, et c'est le choix de matériaux naturels et recyclables pour l'emballer.

Il va de soi : la protection des personnes passe aussi et surtout par la sauvegarde de leur habitat.

 

Notre case history : le changement passe par les faits

Pour Oway , les GMP (Good Manufacturing Practices, ou bonnes pratiques de fabrication) ne peuvent ignorer certains points fixes : l'élimination du plastique, le choix du verre et de l'aluminium comme alternatives recyclables à 100% et à l'infini et la suppression des emballages secondaires et superflus.

Les flacons en verre et tubes en aluminium des agricosmétiques Oway sont des emballages sûrs, protecteurs et résistants, qui ne nécessitent pas l'ajout de boîtes ou d'emballages inutiles.

Leurs bouchons sont en aluminium entièrement recyclable et permettent l'interchangeabilité et la réutilisation des distributeurs, évitant l'accumulation et l'élimination des distributeurs en excès.

Et les boîtes d'e-commerce ?

scatole Oway e-commerce
scatole Oway e-commerce

Essayez de penser au nombre de fois où les entreprises nous disent - en utilisant le langage du greenwashing - de mettre du soin et de l'attention dans la création de produits respectueux de l'environnement, pour ensuite les livrer dans des emballages avec un volume et un emballage injustifiés. Peut-être en utilisant des matériaux à faible coût (et malheureusement… à forte pollution).

Les boîtes Oway sont composées à 100 % de papier et de carton recyclés et ont des dimensions cohérentes avec le contenu, afin d'éliminer le besoin de suremballage.

Essayez de penser au nombre de fois où les entreprises nous disent - en utilisant le langage du greenwashing - de mettre du soin et de l'attention dans la création de produits respectueux de l'environnement, pour ensuite les livrer dans des emballages avec un volume et un emballage injustifiés. Peut-être en utilisant des matériaux à faible coût (et malheureusement… à forte pollution).

Les boîtes Oway sont composées à 100 % de papier et de carton recyclés et ont des dimensions cohérentes avec le contenu, afin d'éliminer le besoin de suremballage.

 

En tant qu'entreprise neutre en carbone, et conformément aux principes de l'agriculture circulaire, nous avons optimisé tous les processus de production et compensé l'inévitable excès de CO2 causé par les transports. Mais s'il existe un moyen de contenir le « poids » sur l'environnement de la livraison, c'est bien celui de concevoir les boîtes selon une logique responsable et consciente.

Et se remettre continuellement en question : seul prérequis nécessaire pour améliorer son empreinte sur la planète.

MORE FROM JOURNAL

N'éteignons pas le futur. Il est temps de consommer moins et de le faire mieux

Les occasions commerciales telles que le Black Friday génèrent un immense gaspillage de ressources. Elles modèlent notre perception des achats, nous poussent à croire dans l'absolue obligation d'acheter et de profiter immédiatement des remises, avec des conséquences dévastatrices sur l'environnement. Le changement ne peut plus attendre : il est temps de retrouver une consommation responsable.

À la découverte d'une Clean Beauty

Interview avec Elda, conseillère beauté chez Oway

Inverser le résultat du changement climatique en choisissant l'impact zéro

Les activités humaines ont un poids, les réalités productives laissent une empreinte. Toute action, produit ou procédé a un impact, plus ou moins durable, avec lequel se mesurer dans le présent. Mais avant de chercher à les équilibrer, il faut faire les comptes : émissions en main.

Select country and language

Close

Nord Europa

  • Estonia
  • Danimarca
  • Finlandia
  • Lettonia
  • Lituania
  • Olanda
  • Svezia

Sud Europa

  • Spagna
  • Grecia
  • Italia
  • Malta
  • Portogallo

Ovest Europa

  • Belgio
  • Croazia
  • Repubblica Ceca
  • Germania
  • Francia
  • Irlanda
  • Lussemburgo
  • Austria
  • Regno Unito

Europa centrale e dell'est

  • Bulgaria
  • Ungheria
  • Polonia
  • Romania
  • Slovacchia
  • Slovenia

Altre

  • Stati Uniti
Fermer

Utente loggato

Fermer